A propos

Notre histoire

Fondée en janvier 2017, à l'issue de plusieurs années de réflexion, Galerie Parallèle propose une sélection originale et diversifiée de meubles, luminaires et accessoires issus du design de l'époque soviétique. Chaque produit est ainsi présenté au travers d'un historique précis et détaillé permettant d'en présenter la finalité et l'objectif. De plus, Galerie Parallèle met à disposition des biographies d'artistes et designers dont les œuvres sont ici proposées, espérant ainsi mettre en lumière une production artistique très intéressante et encore méconnue.

Certains de ces objets ont été restaurés dans des matériaux respectant le style de l'époque, d'autres sont conservés dans leur état vintage d'origine. Toutes les pièces ainsi proposées ont été choisies pour leur qualité esthétique, leur originalité et leur fonctionnalisme.

L'Equipe Galerie Parallèle espère que cette sélection attirera votre attention et vous donnera l'envie de découvrir le design des pays de l'Est.

Le design d'Europe de l'Est

Au lendemain de la seconde guerre, les différents pays composant le bloc de l’Est eurent l'occasion de réfléchir à la manière de concevoir et de meubler les intérieurs. Ainsi, Galerie Parallèle propose un échantillon de ce qui a été produit à l’issue de cette réflexion en se concentrant particulièrement sur la Pologne et l'ex-Tchécoslovaquie, entre 1950 et 1980.

On regroupe ici sous la dénomination de "design d'Europe de l’Est" ou encore de "design soviétique", le design de ces deux nations (même si, en réalité, la Pologne et la Tchécoslovaquie n'étaient que des pays satellites de l'URSS).

Le design polonais

Au lendemain de la seconde guerre mondiale, l'URSS impose à la Pologne le Réalisme Socialiste. Il s'agit d'une doctrine artistique élaborée au début du siècle, à l'origine destinée à la littérature puis appliquée à la peinture et à l'architecture.

Dans le domaine de l'artisanat et du design sa nature fut plus compliquée à mettre en place. En Pologne, elle s'inspira de l'Arts and Crafts se matérialisant par des créations rappelant l'art vernaculaire.

Pourtant une confusion persista quant aux attentes du régime de tel sorte que le Réalisme Socialiste et toutes ses déclinaisons fut rejetés dès la mort de Staline en 1953. Pendant la période qui suivit, les architectes d'intérieurs et les designers préfèrent à quelques exceptions près une approche positiviste donnant naissance à ce que l'on appel communément le Modernisme Socialiste. 

Il se caractérise par une prise en considération de l'utilisateur et de ses besoins. Ainsi les tenants du design rejettent les considérations politiques et renoue avec les ambitions sociales existant avant la guerre à travers des groupes tel que Praesens.

Ceci s'exprime par exemple à travers des éléments comme les meubles pliables ou multifonctions. On peut donner l'exemple des unités murales. 


Intérieurs polonais des années 1960

Ces dernières avaient pour fonction de libérer un espace considérable dans des appartements dont les dimensions étaient devenues très réduites depuis l'ère socialiste. Ces unités murales ont été ainsi conçues.

Esthétiquement c'est l'abstraction, les formes organiques et géométriques qui dominent accompagnées de couleurs vives et d'utilisation de divers matériaux.

Le design tchécoslovaque

Ce "dégel" qui suit la mort de Staline s'applique également à la Tchécoslovaquie. Lors de l’Exposition universelle de Bruxelles en 1958, elle eut l'occasion d'exposer ses réalisations en matière architecture d'intérieur et de design. Celle-ci présentaient de nombreux points communs avec celles que l'on trouvait en Pologne à cette période. 

L'exposition présentait le mode de vie des tchèques et des slovaques ordinaires. Celle-ci se divisait en différentes sections respectivement intitulées "le travail", "le repos" et "la culture".

Ce fut notamment à partir de ce moment que le design tchécoslovaque commença à s'épanouir, et ce, malgré son orientation communiste. Cette exposition eut un impact considérable sur de nombreux artistes des pays présents : on en viendra même, par la suite, à qualifier ce design de « style Bruxelles ».


Intérieur tchécoslovaque des années 1960


Abonnez-vous à notre Newsletter
pour profitez immédiatement de 10% de réduction !
Cette offre est valable pour votre première commande